Activités du GTDPE, 2011

Date: 
1 Jan 2011 - 31 déc 2011

17 au 19 mars 2011 (Lisbonne, Portugal) : Mission de mobilisation des ressources

Le Groupe de travail sur le développement de la petite enfance a pris part à la mission de mobilisation des ressources sur invitation de la Fondation du Directeur du département éducation de la Fondation Calouste Gulbenkian, effectuée par la directrice de l’UNESCO-BREDA, Présidente du Groupe de Travail pour DPE et la Coordonnatrice du Groupe de travail pour DPE.

Pays bénéficiaires : Afrique

Mai 2011 : Protocole d’accord signé entre l’ADEA, les éditions Michel Lafon et l’UNESCO BREDA

Il s’agit d’un partenariat initié entre UNESCO-BREDA et GTDPE avec les Éditions Michel Lafon Education pour la publication de Bouba et Zaza. Le développement de la série Bouba et Zaza dans la collection « Cultures d’enfance » en collaboration avec l’UNESCO et la maison d’édition Michel Lafon symbolisant le secteur privé tel que dicté par le cadre d’action de Dakar 2000. Bouba et Zaza Une collection de 10 titres a été développée, éditée et publiées dans 4 langues ; Français, Anglais Portugais et Kiswahili

Pays bénéficiaires : Afrique

16 au 22 juillet 2011 (Port-Louis Maurice) : Co-organisation d’un l’Atelier de montage du dispositif technique et institutionnel du PQIP

L’émergence d’un pôle de qualité inter pays regroupant 12 pays initiés à travailler ensemble sur le DPE à travers un programme d’échanges de bonnes expériences, de communautés de pratiques, a été formalisé à Maurice. Le pôle de qualité a été la consécration d’effort de plus de 6 années consentis par le GTDPE dans la fluctuation du dialogue politique mais surtout du renforcement / encouragement du leadership des pays africain à mener le processus de leur propre capacitation, le développement de la coopération sud-sud. Son focus reste le renforcement des capacités et ses partenaires majeurs les pays eux même, l’Union Africaine, la Norvège et la Banque Mondiale. Le GTDPE reste tout de même son bras technique en cas de besoin et s’est engagé à le soutenir sur 2 années

Le Groupe de travail sur le développement de la petite enfance a co-organisé un atelier de montage du dispositif technique et institutionnel du PQIP pour le DPE dans le cadre de la constitution du premier réseau régional de connaissances ou centre d’excellence pour le développement de la petite enfance qui vise à servir l’Afrique subsaharienne.

Le programme Mauritius Africa Initiative s’est développé ces dernières années suite à la décision prise lors de la Biennale de l’ADEA à Libreville (Gabon) en mars 2006, durant laquelle les experts et le représentants des Ministère de l’Education, du Développement de l’enfant, la société civile, les pays et les organisations, ont mis l’accent sur les besoins pour des approches régionales plus et des politiques plus globales en matière de l’EPPE en Afrique subsaharienne. Par conséquent, le Gouvernement mauricien, en collaboration avec l’UNESCO-BREDA, a invité les représentants des pays de l’Afrique subsaharienne en avril 2007 à l’atelier sur le Rapport mondial de suivi sur la petite enfance intitulé “La petite enfance: un bon départ” (Rapport mondial de suivi sur EPT, volume spécifique pour l’objection 1 de l’EPT sur le développement et la protection de la petite enfance.)

The Mauritius-Africa Initiative a été officiellement lance par le Ministre de l’Education, de la Culture et des Ressources humaines, S.E. Dr. Vasant Bunwaree, en présence du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation en Afrique en mars 2010 lors d’un atelier international qui a réuni les représentants de l’Afrique subsaharienne, les partenaires aux développement et les agences de Nations Unies.

Le programme a atteint un tournant en termes de conception et de mise en oeuvre des activités et de développement de partenariats. GTDPE, sous le leadership de l’UNESCO BREDA a qui appuyé le Bureau des Ministres de l’ADEA, a suggéré que le Ministre de l’Education, de la Culture et des Sciences humaines de Maurice identifie Maurice comme le pôle de qualité inter-pays pour DPE. The Mauritius Africa Initiative deviendrait alors le programme clé qui va mettre en oeuvre le PQIP .

Mission et objectifs du PQIP/MAI sur DPE
- La mise en place d’une plateforme technique pour le renforcement des capacités, la programmation et le partage des savoirs sur DPE en identifiant Maurice comme le pôle régional ;
- Développement de bonnes pratiques dans les domaines du DPE
- Centre de ressources Sud-Sud/Nord-Sud pour l’apprentissage et la formation entre pairs
- Communauté de pratiques pour le partage de bonnes expériences et de savoirs sur la petite enfance dans les pays de l’Afrique subsaharienne, en ciblant spécifiquement les décideurs, les officiels de haut niveau et les cadres de la région.

PQIP /MAI sur DPE représente une plateforme pilote au sein des programmes de la coopération Sud-Sud qui stimule et relie les pays ayant les expériences similaires en Afrique subsaharienne et dans le monde entier. Ce programme initié par le Gouvernement de Maurice en collaboration avec le Groupe de travail de l(ADEA sur le développement de la petite enfance, sous le leadership de l’UNESCO BREDA a été facilité par le PNUD Maurice, les universités de Norvège notamment l’Université de Bergen et d’autres agences des Nations unies et les organisations internationales.

Pays bénéficiaires : Afrique subsaharienne : (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles), Botswana, Côte d’Ivoire, Niger, Nigéria, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sénégal et Tchad

18 au 20 juillet 2011 (Mbodiène-Sénégal): Appui technique au Ministère de l’enfance et de la petite enfance du Sénégal

Le Groupe de travail sur le développement de la petite enfance a apporté un appui technique à la réunion d’harmonisation d’interventions des acteurs de l’enfance et de la petite enfance, organisée par le Ministère de l’enfance et de la petite enfance du Sénégal.

Pays bénéficiaires :
Sénégal

 

4 au 6 septembre 2011 : (France, Paris) : Déjeuner de presse à Paris en vue de la présentation de « Bouba et Zaza »

 

Le Groupe de Travail sur le Développement de la Petite Enfance a participé à l’organisation conjointe de l’UNESCO et de l’ADEA d’un déjeuner de presse à Paris en vue de la présentation de « Bouba et Zaza ».
7 organes de presse étaient présents et un reportage interview a été réalisé et diffusé par Télésud et Africable.

Pays bénéficiaires :
Afrique

 

4 - 6 Septembre 2011 (Tunis, Tunisie) : Réunion de planification de la Triennale de l’ADEA

 

Le Groupe de travail sur le développement de la petite enfance a participé à la réunion de planification de la Triennale de l’ADEA. Un des objectifs de cette réunion était d’assister l’ADEA dans les domaines de la gestion, de la planification et de l’évaluation et du reporting. Cette réunion a contribué à planifier la Triennale 2012.

Pays bénéficiaires :
Afrique

 

Malawi 27 Septembre 2011 : lancement du Package essentiel DPE-VIH
L’Objectif 3.1 du plan de travail du GTDPE pour 2010 inclut l’impact du VIH sur le développement du jeune enfant.

Le package essentiel est un ensemble d’outils complets et de guides pour les décideurs, les gestionnaires de programmes et prestataires de services pour répondre aux besoins uniques et aux compétences des jeunes enfants, particulièrement ceux affectés par le VIH/SIDA, de manière intégrer et holistique.

Des efforts pour développer le package essential ont été déployés par la Task Force inter-agences sur le DPE et le SIDA et en relation au DPE.

Des matériels ont été développés, basés sur une revue de littératures complète sur les effets du VIH/SIDA sur les jeunes enfants et les personnels soignants, et sur une revue des programmes en cours et des matériels qui répondent aux besoins des enfants vulnérables.

Le GTDPE a organisé une réunion en collaboration avec le Groupe consultative et Save the Children à Washington DC pour discuter de la manière de le mettre en oeuvre e en Afrique.

Une feuille de route a été élaborée et adopté et le lancement a eu lieu à Maputo.

Pays bénéficiaires : Afrique australe et Afrique de l’Est

   

13 octobre 2011 (Dakar, Sénégal): Animation d’un Cercle de qualité sur la petite enfance avec la présentation de « Bouba et Zaza »

 

La coordonnatrice du GTDPE a animé un Cercle de qualité sur la petite enfance avec « Bouba et Zaza ». Le titre de la présentation était « EPPE : quelles implications pour l’UNESCO et l’ADEA? » étayée par des arguments scientifiques, économiques et socioculturels. Le cadre conceptuel EPPE, les défis et les perspectives de partenariats ont constitué d’autres éléments pour appuyer la présentation.

Tout le BREDA l’a félicitée et a salué la qualité du travail et du leadership car il situe clairement la vision, la mission et les programmes du WGECD. Les feedback positifs des collègues ont également contribué à une meilleure préparation du biennium 2012-2013.

Pays bénéficiaires :

Afrique

Document : Présentation PowerPoint

 

24 au 30 octobre 2011 (Paris, France): Lancement de « Bouba et Zaza » en marge de la 36ème Conférence générale de l’UNESCO.

 

Ce grand événement, à savoir la présentation de la série Bouba et Zaza de la collection « Cultures d’enfances », produite par le BREDA en partenariat avec l’ADEA et Michel Lafon Publishing a eu lieu lors de la réunion des ministres de l’Education en Afrique placée sous la présidence de la directrice générale et du ministre président de COMEDAF. Cette activité a été réalisée avec l’assistance technique et administrative de Département Afrique (AFR), du secteur Education (ED) et du secteur Relation Extérieure et information (ERI).

Cet événement a eu les résultats suivants:

  1. Grande implication de la Directrice générale de l’UNESCO et du Ministre Président du COMEDAF : La Directrice Générale de l’UNESCO a profité de cette occasion pour présenter un résultat concret suite à la Conférence mondiale sur l'éducation et la protection de la petite enfance (septembre 2010) et à la conférence de Dakar (novembre 2009).
  2. Participation très importante et haut niveau de représentation : En plus de la présence de la Directrice générale de l’UNESCO et du Président du COMEDAF, ce lancement compté sur la présence de 3 sous-directeur généraux (Education, Afrique, Information et relation extérieurs), de 11 ministres de l’éducation en Afrique, 13 ambassadeurs et délégués permanents, de la représentante de l’ADEA, du PDG de Michel Lafon Publishing, plusieurs ONG et partenaires au développement, de 6 directeurs de bureau UNESCO en Afrique, des journalistes et plusieurs experts et spécialistes de l’éducation.
  3. Messages très forts : L’initiative prise par le BREDA et le Groupe de travail sur la petite enfance (GTDPE) de l’ADEA en partenariat avec MLE a été saluée et louées par tous les intervenants. Tous les discours ont relevé le niveau et la qualité de production du kit Bouba et Zazat et l’ont recommandé comme kit essentiel de promotion de la lecture et de l’alphabétisation basé sur la culture Africaine. Il a été fortement recommandé pour une utilisation massive dans tous les pays africains et diffusé le plus largement possible (CF Annexes 1, 2 et 3 – discours). Le BEAP a été hautement apprécié comme initiative et B&Z est considéré comme une contribution concrète de la réalisation de cette initiative. Le lien a été fait également avec le thème de la triennale de l’ADEA pour l’éducation en vue du développement durable en Afrique.
  4. Beaucoup de manifestations d’intérêt à collaborer avec UNESCO et ADEA autour de Bouba et Zaza : plusieurs pays comme la Gambie, l’Erythrée, le Gabon ont exprimé leur volonté à être parmi les premiers à utiliser B&Z et à le promouvoir. Deux grandes fondations brésiliennes sont intéressées à financer la version portugaise pour les pays PALOP mais aussi pour l’utilisation de B&Z au Brésil (E9 pays); la fédération mondiale pour le scoutisme a manifesté sa volonté d’introduire B&Z auprès de 500 000 membres ; l’organisation Mondiale pour l’éducation préscolaire (OMEP) va promouvoir B&Z au niveau de tous ces membres en Afriques et aider à la mobilisation de ressources

Pays bénéficiaires :

Afrique 

Document : Note conceptuelle de la réunion de ministres ED

 

2 au 8 novembre 2011 (Singapour): Participation à la consultation annuelle du Groupe Consultatif DPE

 

Le Groupe de travail sur le développement de la petite enfance a participé en tant que membre du Conseil d’Administration ARNEC et en représentation ADEA/GTDPE et le Siège UNESCO par délégation de pouvoir, à la consultation annuelle du Groupe Consultative DPE. Cette rencontre organisée autour des thèmes ont été l’occasion de renforcer des partenariats et de développer de nouvelles alliances. Ce fut l’occasion pour la coordonnatrice du GTDPE de présenter l’indicateur holistique sur le développement de l’enfant (Early Childhood Development Index) et la mise à jour des activités GTDPE en 2011 et les orientations pour les activités de 2012.

Pays bénéficiaires:

Afrique

 

23 au 25 novembre 2011 (Grand Baie, Maurice): Participation à l’atelier de l’évaluation à mi-parcours du Plan d’action de la deuxième décennie de l’éducation de l’Union Africaine.

 

La coordonnatrice du GTDPE a effectué une mission d’évaluation à mi-parcours du Plan d’action de la deuxième décennie de l’éducation de l’Union Africaine.

Pays bénéficiaires :

Afrique

 

8 au 10 décembre 2011 (Tunis, Tunisie) : Participation au Comité Directeur de l’ADEA.

 

La coordonnatrice du GTDPE a pris part à la 35e session du Comité Directeur de l’ADEA à Tunis.

Pays bénéficiaires :

Afrique