COVID-19 : Un message pour nos estimés acteurs de l'éducation

Flambée de maladie à coronavirus (COVID-19) - message d'alarme d'avertissement. Crédit photo: Markus Spiske

Chers membres du réseau de l’éducation de l'ADEA,

Nous espérons que vous êtes en sécurité avec vos familles et / ou vos proches en cette période de COVID-19, qui est en train d’avoir un impact négatif important sur le système éducatif et sur l'enseignement et l'apprentissage à tous les niveaux dans le monde.

Nous reconnaissons et apprécions les mesures que les gouvernements africains et les institutions clés ont instituées, avec le soutien des partenaires, pour assurer la continuité de l'enseignement et de l'apprentissage. Il s'agit notamment de l'utilisation des programmes des médias grand public (journaux, radios et télévisions nationales) ainsi que des programmes numériques, y compris des applications d'apprentissage en ligne et autres outils de communication.

Nous saluons ces efforts tout en appréciant leur limitation dans la résolution complète de défis tels que l'inclusivité en raison des contraintes de ressources dans un certain nombre de pays et en particulier celles des familles les plus démunies.

L'ADEA continue de suivre l'évolution de la situation et se tient prête à apporter son soutien dans ses domaines de compétences. 

En raison de COVID-19, la plupart des activités prévues par les acteurs de l'éducation aux niveaux national, régional, continental et mondial sont soit annulées ou reportées, ce qui affectera directement ou indirectement le travail de l'ADEA pour cette année et certainement les années à venir.

À la suite de consultations étroites avec nos pays membres et partenaires, et conformément à la décision de notre institution hôte (le Groupe de la Banque africaine de développement) et de notre pays hôte (Côte d’Ivoire), l’ADEA a pris les mesures suivantes :

  • Tout le personnel du Secrétariat à Abidjan continue de travailler à domicile, en s'engageant virtuellement avec les membres du réseau de l'ADEA.
  • Annulation de la réunion annuelle de planification et de coordination en personne avec les coordonnateurs des PQIP et lancement des séances de travail en vidéoconférence en utilisant l'infrastructure existante et les outils de communication en ligne.
  • Ajournement de notre deuxième atelier de renforcement des capacités managériales pour l’éducation et le développement de la petite enfance (EDPE) qui aurait dû se tenir à Dakar en mars 2020, en étroite collaboration avec les ministères respectifs du Sénégal et de l’Ile Maurice. Nous élaborons actuellement un plan d'action pour continuer à dialoguer avec les pays et les partenaires en attendant de réengager le pays hôte une fois que la situation s'améliorera.
  • Poursuite de la préparation d'autres événements majeurs prévus pour l'année alors que nous suivons l'évolution de la situation actuelle. Il s'agit notamment de la réunion du Comité exécutif (Abidjan / virtuel, juin); l’Atelier sur la pauvreté de l'apprentissage à Abidjan (juin, Abidjan) organisé conjointement avec la Banque mondiale ciblant  12 pays africains ; le Forum de dialogue politique de haut niveau sur le développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP) et la 4e révolution industrielle (Maurice, juillet); l’Atelier sur les nouvelles technologies de l’Information et l’éducation (Kigali, août) en marge de l'exposition sur l'innovation dans l'éducation en Afrique; l’Atelier de validation du cadre stratégique pour le Pôle de qualité inter-pays (PQIP) sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique (Abidjan, octobre).
  • Engagement avec les pays bénéficiaires en utilisant, autant que possible, la communication en ligne pour les activités relevant du second pilier de notre Plan stratégique (2018-2022). Nous espérons procéder à des interventions sur le terrain une fois que la situation se sera améliorée.

L'ADEA soutient pleinement toutes les mesures, qui sont continuellement réexaminées, par les gouvernements et les partenaires afin de minimiser le risque d’expansion de COVID-19. Elle continuera de travailler en étroite collaboration avec les partenaires pour identifier ou diffuser les meilleures pratiques et partager les enseignements tirés de la prestation de l'éducation et de la formation à distance.