L’ADEA, JICA et le PQIP sur l’enseignement des mathématiques et des sciences s’accordent pour promouvoir la Science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) en Afrique

Photo: Ouverture officielle de la Conférence

Du 15 au 17 mars 2016, Mme Oley Dibba-Wadda, Secrétaire Exécutive de l’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (ADEA), a lancé un appel aux responsables de l’élaboration des politiques et aux décideurs de l’Afrique pour qu’ils mettent en œuvre des programmes ciblés de discrimination positive  visant à améliorer la participation des femmes et des filles dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). Prenant la parole lors de la Conférence régionale sur l’enseignement des mathématiques et des sciences tenue au Centre pour l’enseignement des mathématiques, des sciences et de la technologie en Afrique (CEMASTEA) à Nairobi, Mme Dibba-Wadda, qui était l’une des panélistes, a en outre exhorté les gouvernements à accroître les ressources financières consacrées à la mise à l’échelle de pratiques éprouvées, innovantes et endogènes ou adaptées au contexte, afin de d’améliorer l’adoption de la STEM en Afrique. 

Le Secrétaire d’Etat à l’éducation, les sciences et la technologie du Kenya, Dr. Fred Matiang’i, a officiellement ouvert la conférence et inauguré un nouveau bâtiment à usage de bureaux pour le Pôle de qualité inter-pays sur l’enseignement des mathématiques et des sciences (PQIP-EMS) et le PQIP sur l’éducation à la paix (EP) en présence du Directeur du CEMASTEA, M. Stephen Njoroge, de la Secrétaire Exécutive de l’ADEA et du Directeur Général du Département du développement humain de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Dr. Takao Toda. Dr. Matiang’i a lancé un appel à un changement au niveau des politiques pour parvenir à intégrer les disciplines scientifiques dans tout le continuum de l’éducation et de la formation.

Des experts seniors de l’éducation issus de 27 ministères de l’Education africains et leurs homologues de l’ADEA, de JICA, de la Banque mondiale, de l’UNESCO-IIRCA, du RECSAM[1] de la SEAMEO et de l’Université du Sussex ont réaffirmé la pertinence des STEM dans la croissance économique et le développement durable de l’Afrique. Ils ont lancé un appel au renforcement du rôle de facilitation des enseignants sachant que les enseignants demeurent au cœur de l’amélioration des STEM ; de même, ils ont fortement encouragé une inclusivité et une participation accrues des communautés, afin d’améliorer la qualité des STEM sur le continent.

En collaboration avec l’ADEA, le PQIP-EMS, le ministère kenyan de l’Education, de la science et de la technologie (MdEST) et le CEMASTEA, JICA a organisé cette rencontre unique qui a offert une occasion  de partager des enseignements sur la contribution essentielle des STEM à la société africaine et de mettre en évidence les modèles réussis d’EMS sur tout le continent et au-delà. Cette rencontre s’est déroulée quelques jours après le premier Forum dénommé « à la recherche du prochain Einstein » à Dakar et le Forum mondial sur l’éducation et les compétences à Dubaï, dont les résultats devraient être intégrés à la TICAD VI (Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain) prévue pour se tenir à Nairobi, en août 2016.

La Secrétaire exécutive de l’ADEA a salué la contribution du gouvernement du Kenya en sa qualité de membre permanent de l’ADEA, d’hôte du PQIP sur l’enseignement des mathématiques et des sciences et du PQIP sur l’éducation à la paix, de membre clé du Réseau pour l’évaluation de l’apprentissage en Afrique (NALA) que l’ADEA coordonne et en sa qualité de partie prenante de la conduite du travail du PQIP sur l’enseignement et l’apprentissage  (PQIP-EA) dirigé par le Rwanda. Elle a, en outre, reconnu le rôle clé de JICA en tant que l’un des partenaires majeurs de l’ADEA, apportant l’appui de qualité nécessaire à l’ancien Groupe de travail sur l’enseignement des mathématiques et des sciences, désormais devenu PQIP-EMS.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter M. Patrick Kogolla, Coordonateur du PQIP-EMS (pkogolla@gmail.com) ; M. Shem Bodo, Chargé principal de programmes de l’ADEA (s.bodo@afdb.org) ou visitez le site web suivant : http://regionalconference.jica-education-africa.com. 

 


 [1] Le Centre régional de l'Organisation des ministres de l'Éducation d'Asie du Sud-est pour l'éducation des sciences et des mathématiques, basé en Malaisie.