L’USAID et l’ADEA organisent une réunion sous régionale conjointe à Dakar pour promouvoir le lancement de l’Alliance mondiale pour le livre

Copyrights : Editions Gashingo - INDRAP | Collage : ADEA

L'Agence américaine pour le développement international (USAID) et ses partenaires viennent de lancer une initiative dénommée "Alliance mondiale pour le livre" - Global Book Alliance - dont l'objectif est de transformer et faire évoluer les pratiques actuelles en matière de conception, d’acquisition et de distribution de livres, notamment en Afrique et en Asie, afin de s’assurer que les élèves ont les livres dont ils ont besoin pour apprendre à lire et pour lire pour apprendre, notamment dans leurs langues maternelles.

En tant que partenaire de la mise en œuvre sur le Continent africain, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) apporte sa contribution pour le lancement et la promotion de cette importante initiative auprès des acteurs de la chaine du livre, des éducateurs, des communicateurs et des décideurs Africains. Pour ce faire, son Groupe de travail sur les livres et les matériels éducatifs (GTLME) organisera, en étroite collaboration avec l’Alliance mondiale pour le livre et l’USAID, une série d’activités de terrain en 2016 et 2017 à travers le continent.

Le GTLME organisera ainsi à Dakar, au Sénégal, du 14 au 15 décembre 2016, une première réunion sous régionale qui regroupera des représentants de quatre pays francophones d’Afrique de l’Ouest: Côte d’Ivoire, Guinée, Mali et Sénégal. Chaque pays sera représenté par une délégation de 4 personnes: un représentant du ministère de l’Education de base, un éditeur de manuels scolaires et/ou de livres de lecture en langues nationales, un auteur en langues nationales et un représentant d’ONG s’occupant de promotion des livres et de la lecture dans ces mêmes langues.

La rencontre de Dakar constituera ainsi la première étape d’un plan de sensibilisation et de plaidoyer tant en faveur de l'Alliance mondiale pour le Livre elle même que pour la nécessité de mettre en place dans les pays des mécanismes novateurs et efficaces dans la production, l’acquisition, la distribution et la gestion des manuels scolaires et des autres matériels de lecture dans les langues nationales afin d’asseoir des bases solides et durables d’une éducation de base de qualité pour tous les enfants.

À souligner que l’une des motivations principales de la création de l’Alliance mondiale pour le livre est liée à la grande pénurie de matériels de lecture appropriés et attrayants dans les langues maternelles, ce qui constitue une des barrières à l’amélioration des compétences en lecture des enfants. En effet, les enfants ne peuvent généralement pas pratiquer la lecture dont ils ont besoin dans la langue qu'ils parlent et qu’ils comprennent le mieux. Et sans une offre de matériels de lecture suffisante et de qualité, il est difficile d'intéresser les filles et les garçons à la lecture, de leur donner la possibilité de pratiquer la lecture, ou de permettre à des membres de leur famille de leur faire la lecture.

    Contact :

    • Mamadou Aliou Sow, Point focal du Groupe de travail de l’ADEA sur les livres et les matériels éducatifs (GTLME), Tel. Conakry (+224) 622 54 48 26 / Montreal (+001) 514 803 6190 | aliou2sow@yahoo.fr

    Télécharger: