Lancement virtuel officiel de l’Observatoire de GPE pour le partage de connaissances et d'innovations sur les réponses à la COVID-19 dans les systèmes éducatifs en Afrique

Mardi 17 novembre 2020 – de 12h00 à 14h00 (GMT)

Photo credit: UNICEF/Kanobana

Abidjan/Ouagadougou, 13 novembre 2020 – Au milieu de la crise sanitaire actuelle de la COVID-19, un Consortium comprenant l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) et le Centre international de l'Union africaine pour l'éducation des filles et des femmes en Afrique (UA/CIEFFA) avec le soutien technique de l'Institut de l'UNESCO pour les Statistiques (ISU), a été mis en place afin de développer et de gérer l'Observatoire de partage de connaissances et d'innovations (KIX) sur les réponses à la COVID-19 dans les systèmes éducatifs en Afrique du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE).

L'observatoire KIX se concentrera sur la collecte, la synthèse et la mobilisation d'informations et de preuves sur les réponses à la COVID-19 dans l'enseignement primaire et secondaire pour éclairer les politiques et les pratiques dans 41 pays membres du GPE sur le continent africain

Le Consortium lancera officiellement l'Observatoire KIX le mardi 17 novembre à 12h00 (GMT) via l’application Zoom.

« L'Observatoire KIX est un guichet unique pour l'apprentissage et le partage d'informations et de connaissances pour promouvoir des politiques, des stratégies et des pratiques qui ont fait leurs preuves pour répondre efficacement aux besoins créés par la COVID-19 et pour renforcer la résilience des systèmes éducatifs en Afrique face à d'éventuelles pandémies ou crises futures. C'est pourquoi nous exhortons tous les ministres africains de l'éducation ainsi que les instituts de recherche, les partenaires au développement, les ONG, les groupes locaux d'éducation et les experts en éducation à soutenir et à promouvoir notre Observatoire », a déclaré M. Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l'ADEA.

La réunion virtuelle sera l'occasion pour les pays membres du GPE – représentés par certains ministres de l'éducation – de partager les derniers efforts et stratégies entrepris pour la réouverture des établissements d'enseignement et d'apprentissage. Le lancement vise également à fournir un cadre pour le développement de partenariats qui aideront à faire progresser et à renforcer la résilience des systèmes éducatifs en Afrique face à d'éventuelles futures pandémies ou crises.

Selon Dr. Rita Bissoonauth, chef de mission de l'UA/CIEFFA, « les écoles offrent généralement des espaces sûrs aux filles et aux jeunes femmes. Lorsqu'elles sont à l'école, elles sont moins susceptibles d'être forcées de se marier et d'être abusées sexuellement. Durant cette pandémie, cependant, les écoles ne sont pas là pour protéger les filles. Cette crise les exposera probablement à des risques plus élevés de violence et d'exploitation sexuelles, de traite, de mariage précoce, de travail forcé et d'exclusion sociale. Afin d'atténuer les préjudices causés aux filles et aux jeunes femmes, il est essentiel de forger et de favoriser des partenariats entre les principales parties prenantes de l'éducation pour faire progresser le développement et la mise en œuvre de politiques et des bonnes pratiques dans les États membres de l'UA ».

Environ 200 participants sont attendus pour assister au lancement virtuel de l'Observatoire KIX, y compris des ministres africains en charge de l'éducation, des partenaires au développement, des instituts de recherche, des représentants du secteur privé, des fondations, des organisations de la société civile et des médias.

L’Observatoire pour le partage de connaissances et d’innovations en éducation (KIX) est une initiative conjointe du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) et du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada. L'objectif de KIX est de renforcer les systèmes éducatifs nationaux et d'accélérer les progrès de l'éducation dans les pays du Sud en comblant les lacunes en matière de connaissances, en améliorant l'accès aux données factuelles et en renforçant les systèmes pour soutenir la production et l'adoption de preuves et d'innovations dans les pays membres du GPE.

Pour plus d'information, veuillez également télécharger le Projet de Programme.

Médias sociaux :

Rejoignez la conversation en suivant @ADEAnet@AU_CIEFFA@UNESCOstat@GPforEducation et @IDRC_CRDI sur Twitter et partagez vos messages en utilisant l’hashtag #GPEKIX

Diffusion en direct :

Le webinaire sera accessible via la plateforme Zoom et une traduction simultanée sera fournie en anglais et en français.

Contacts :

Pour en savoir plus sur l'Observatoire KIX, veuillez contacter :

Contacts médias :

Pour les questions et le calendrier des interviews, veuillez contacter :

 


 

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est la voix de l’éducation en Afrique et représente un réseau clé des ministères de l’Éducation. Elle joue un rôle important dans l’espace de l’éducation en tant que rassembleur, créateur de connaissances et forum de dialogue politique, travaillant par l’intermédiaire de ses Pôles de qualité inter-pays (PQIP) et de la Task force sur la gestion de l’éducation et le soutien politique. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens d’élaborer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable. http://www.adeanet.org

À propos de l'UA/CIEFFA

Le Centre international de l’Union africaine pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique (UA / CIEFFA) est une institution spécialisée de l’Union africaine relevant du Département des ressources humaines, de la science et de la technologie. Le Centre vise à promouvoir l’éducation des filles et des femmes en vue de leur pleine participation à l’élimination de la pauvreté et à l’édification d’un monde pacifique pour un développement humain durable. http://www.cieffa.org

À propos de l’UNESCO-ISU

L’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) est la source officielle et fiable de données comparables au plan international sur l’éducation, la science, la culture et la communication. En qualité d’agence officielle de l’UNESCO pour les statistiques, l’ISU produit un large éventail d’indicateurs dans les domaines d’action de l’UNESCO, en coopération avec les instituts nationaux de statistique, les ministères concernés et les autres organismes de statistique. La directrice de l’ISU est la statisticienne en chef de l’Institut.http://uis.unesco.org

À propos du GPE

Le GPE est un engagement commun pour mettre fin à la crise mondiale de l’apprentissage. Nous mobilisons des partenaires et des fonds pour aider 76 pays à faible revenu à transformer leurs systèmes éducatifs afin que chaque fille et chaque garçon puissent bénéficier de l'éducation de qualité dont ils ont besoin pour libérer leur plein potentiel et contribuer à la construction d'un monde meilleur. Le GPE appelle actuellement les dirigeants mondiaux à « lever la main » et à promettre au moins 5 milliards de dollars pour les cinq prochaines années pour aider le GPE à transformer l'éducation dans 87 pays, qui abritent plus d'un milliard d'enfants. https://www.globalpartnership.org

À propos du CRDI

Le CRDI est une société d'État canadienne qui collabore avec des chercheurs des pays en développement à la recherche de leurs propres solutions pour bâtir des sociétés plus saines, plus équitables et plus prospères. Le CRDI y parvient en fournissant aux chercheurs des pays en développement des ressources financières, des conseils et une formation pour les aider à trouver des solutions aux problèmes locaux, en encourageant le partage des connaissances avec les décideurs, les chercheurs et les communautés du monde entier, et en encourageant les nouveaux talents en offrant des bourses et des prix. https://www.idrc.ca