Poste vacant : Chargé supérieure des finances et du budget


▸ Titre du poste: Chargé supérieure des finances et du budget
▸ Grade: PL5
▸ Poste N°: 50069728
▸ Référence: ADB/18/133
▸ Date de publication: 19/07/2018
▸ Date de clôture: 18/08/2018
▸ Pays: Côte d'Ivoire


Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision. 

Le complexe :

La Vice-présidence chargée « de l’agriculture et du développement humain et social » est un Complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des Africains ». Le Complexe a pour principaux objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour fournir leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et iv) la représentation par le Vice-président en tant que porte-parole de la Banque auprès de parties prenantes externes sur les aspects des priorités que sont « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de la vie des Africains ». 

Le département qui recrute :

La Banque africaine de développement héberge l’ADEA à Abidjan, définit son statut juridique et garantit également ses responsabilités fiduciaires. En vertu du Protocole d’accord d’hébergement, le Secrétaire exécutif de l’ADEA rend compte au plan administratif au Vice-président, AHVP. Créée en 1988 au départ sous forme de cadre pour une meilleure coordination entre les partenaires de coopération pour le développement, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) en est venue à représenter un véritable partenariat entre les ministères africains de l’Éducation et leurs partenaires extérieurs. Sa mission est de servir d’organisation panafricaine ouverte et flexible qui éclaire et facilite la transformation de l’éducation et de la formation pour susciter le développement accéléré et durable de l’Afrique. Elle s’est également transformée en un réseau de décideurs, d’éducateurs et de chercheurs et, sur la base de sa capacité à favoriser un dialogue de politique, en un catalyseur de la réforme de l’éducation. Depuis sa création, l’ADEA a agi sur les processus qui ont eu un profond impact sur l’élaboration des politiques en Afrique par le biais du dialogue de politique sous-tendu par le travail de recherche et d’analyse, le renforcement des capacités, le plaidoyer et le réseautage. L’ADEA intervient dans différents domaines de l’éducation, y compris l’enseignement supérieur, le développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), le développement de la petite enfance (DPE), la profession enseignante, les livres et le matériel éducatif, les statistiques sur l’éducation couvrant la gestion de l’éducation et l’appui aux politiques, l’éducation pour la paix, l’éducation pour le développement durable et la communication pour l’éducation et le développement. L’ADEA est reconnue en tant qu’organisation panafricaine qui jouit d’une voix continentale dans le domaine du développement de l’éducation et qui a la capacité de rassembler les principaux acteurs du continent autour des questions de politique en matière d’éducation. 

Le poste :

L’activité principale de l’ADEA est le développement de l’éducation en Afrique, où elle jouit d’une voix continentale et a la capacité de rassembler les principaux acteurs du continent autour des questions de politique dans le domaine de l’éducation. Le titulaire de ce a pour objectif de gérer les questions budgétaires, financières et administratives afin de permettre une mise en œuvre efficace et rentable des activités principales de l’ADEA.

Fonctions et responsabilités

Rendant compte directement à la Secrétaire exécutive, le Chargé Supérieur des finances et du budget assure les tâches et responsabilités suivantes : 

Planification et exécution du budget

  • Élaborer et fournir des lignes directrices appropriées au Secrétariat, les Pôles de qualité Inter pays (PQIP) et Task Forces pour leur permettre de préparer les budgets annuels détaillés de leurs activités 
  • Coordonner la préparation du budget annuel, sur la base du plan de travail annuel intégré de l’ADEA qui sera revu et approuvé par le Comité exécutif et le Comité directeur de l’ADEA respectivement ; 
  • Exécuter la répartition des fonds annuels aux unités individuelles du secrétariat,  PQIP et Task Forces conformément au budget approuvé ; 
  • Élaborer et mettre à jour le système budgétaire de l’ADEA dans Enterprise Resource Planning/SAP (ERP/SAP), en collaboration avec la BAD ; 
  • Assurer le suivi de l’exécution de l’ensemble du budget de l’ADEA, donner des conseils sur l’imputation budgétaire, et rédiger des rapports internes mensuels et trimestriels. 

Gestion financière

  • Prodiguer les conseils et les orientations nécessaires à la Secrétaire exécutive, aux PQIP et Task Forces, au personnel et aux partenaires sur l’application des règles et règlements financiers ; 
  • Maintenir les comptes de l’ADEA en conformité complète avec la réglementation financière contenue dans le protocole d’accord que l’ADEA a signé avec la BAD ; 
  • Préparer et fournir des comptes financiers exacts pour l’exercice d’audit externe annuel et fournir aux auditeurs toutes les informations pertinentes nécessaires pour effectuer leur travail ; 
  • Assurer une surveillance constante des recettes et dépenses de l’ADEA dans SAP et dans les comptes bancaires, et assurer une comptabilité correcte et à jour ; 
  • Certifier les paiements et les débits des ordres d’achat, les processus de liquidation et d’engagements ; 
  • Certifier et contrôler le paiement des factures, et coordonner les décaissements aux PQIP et Task Forces et partenaires en fonction des accords de contribution ; 
  • Vérifier les rapports financiers reçus des PQIP et Task Forces et partenaires sur les fonds déboursés ; et certifier les rapports financiers pour les partenaires du développement et les auditeurs externes ;  
  • Préparer une analyse financière détaillée des recettes et dépenses pour le reporting annuel de la Secrétaire exécutive au Comité directeur ; 
  • Fournir les données financières pertinentes aux responsables de la mobilisation de ressources et des partenariats pour la rédaction, la négociation de propositions, et la négociation avec les bailleurs. 

Rôle administratif

  • Surveiller et orienter le personnel de l’ADEA dans les politiques de ressources humaines, les règles et réglementations de l’institution hôte applicables à l’ADEA ; 
  • Surveiller et maintenir des relations avec les divers départements (CHIS, CHGS, PSEG, CHHR, PGCL, CHLS, etc.) de la Banque africaine de développement qui fournissent les services de l’ADEA. 
  • Fournir une vue d’ensemble sur la gestion des missions et la conformité avec les directives de l’institution hôte sur les classes de voyage du personnel et des consultants.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  • Etre titulaire d’au moins un master en en comptabilité, finance ou disciplines connexes et une certification professionnelle reconnue au niveau international tel qu’expert-comptable diplômé (CPA) ou comptable agréé (CA). 
  • Au minimum cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente dans la comptabilité, la planification budgétaire et l’exécution et la gestion financière ; 
  • Doit avoir une bonne connaissance des principes comptables, concepts financiers et processus de transaction et une solide connaissance des contrôles internes et des principes de gestion des risques ; 
  • Expérience dans la gestion des subventions et la connaissance et du type de reporting demandé par les agences de développement et les bailleurs ;  
  • Fiable, digne de confiance et capable de présenter des simulations comptables et financières claires et transparentes ; 
  • Capacité à présenter une stratégie claire pour un bon rapport coût-efficacité et pour assurer la stabilité financière de la gestion du programme ; 
  • Capacité à gérer les demandes multiples et concurrentes ainsi que la capacité de travailler sous pression pour respecter des délais très serrés ; 
  • Intégrité, crédibilité, diligence, attention aux détails et esprit d’innovation, et capacité à fonctionner dans un environnement comptable automatisé ; 
  • La capacité à préparer, présenter et discuter des états financiers est un atout ;
  • Posséder d’excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais et/ou en français avec une connaissance pratique de l’autre langue ; 
  • Une expérience dans l’utilisation de logiciels comptables et financiers et également d’applications Microsoft (Word, Excel, etc.) notamment de tableurs sophistiqués et des bases de données est essentielle, et une expérience de SAP est souhaitable. 

LE PRESENT AVIS EST PUBLIE PAR LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) POUR LE COMPTE DE L’ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’EDUCATION EN AFRIQUE (ADEA) QUI EST L’EMPLOYEUR. CE POSTE A L’ADEA N’OFFRE AUCUNE PERSPECTIVE DE RECRUTEMENT COMME MEMBRE DU PERSONNEL DE LA BAD.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.

    Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.www.afdb.org

    Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.