Deuxième Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l'éducation et la formation

Date: 
7 Juin 2016 - 9 Juin 2016
Ville: 
Abidjan
Pays: 
République de Côte d’Ivoire

« Vers des sociétés du savoir inclusives en Afrique pour la mise en œuvre de l’Agenda 2063 pour l’Afrique et des ODD »

Le gouvernement de Côte d’Ivoire, à travers le  Ministère de l’Éducation Nationale accueille à Abidjan, du 7 au 9 juin 2016, le 2ème Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation, organisé conjointement par l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), GESCI, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Intel, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), lOrganisation internationale de la Francophonie (OIF) et Microsoft.

Le Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation est un mécanisme régional de dialogue politique créé par ADEA, la BAD, l’UNESCO et leurs partenaires pour aider les États membres à tirer parti du potentiel des TIC pour réaliser l’objectif d’une éducation inclusive, de qualité et équitable ainsi que l’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Lancé à Tunis du 9 au 11 décembre 2013, en tant que premier Forum ministériel, ce mécanisme a réuni des décideurs politiques, des experts, des universitaires, des instituts de recherche, des partenaires au développement et des représentants du secteur des TIC du secteur privé et des organisations de la société civile, en constituant une plateforme pour un dialogue politique régional de haut niveau et un partage des connaissances sur la manière d’intégrer les TIC de façon efficace et efficiente dans :

  • la fourniture d’un accès universel à une éducation de qualité et à des possibilités pertinentes d’apprentissage tout au long de la vie à tous les Africains ;
  • l’outillage des apprenants en compétences les dotant de moyens de devenir des acteurs à part entière de la société du savoir ; et
  • la promotion, à travers l’éducation, d’une culture d’alphabétisation numérique et de la créativité nécessaire pour permettre à l’Afrique de renforcer les capacités d’innovation de l’industrie des TIC.

Voir plus sur www.africaictedu.org