Pôle de qualité inter-pays sur l'éducation pour la paix (PQIP-EP)

Contexte

Ces dernières années, de nombreuses régions d’Afrique ont été le théâtre de guerres et de conflits internes ou externes. En plus des nombreuses morts liées aux conflits, on compte plus de neuf millions de réfugiés, et un nombre encore plus important de personnes déplacées à l’intérieur de leur pays, à la recherche d’abris et de soutien.

Il est par conséquent urgent d’apporter sur le continent africain un soutien et des soins aux personnes vulnérables, déplacées et marginalisées et mettre fin au cycle interminable de la violence et de la vengeance. L’éducation peut et doit jouer un rôle dans ce processus vital.

Qu'est-ce que le PQIP sur l'éducation pour la paix ?

Le PQIP sur l'éducation pour la paix a été créé à la suite de la conférence ministérielle abritée par l'ADEA en juin 2004 pour les Etats en situation de postconflit ou fragiles. A l'issue de la conférence, un communiqué final a été signé par les vingt pays africains ayant pris part aux débats. Il a notamment engagé les ministres de l'Education à « utiliser leurs systèmes éducatifs respectifs comme des instruments et des forces pour la construction de la paix, la prévention et le règlement des conflits et la construction des nations».

Afin de soutenir cette vision du rôle de l'éducation dans la construction, le maintien et la promotion de la paix, l'ADEA a créé un pôle de qualité inter-pays (PQIP) dont l'axe central est l'éducation pour la paix. La création et la raison d'être de ce pôle de qualité ont été réaffirmées lors de la deuxième réunion organisée par l'ADEA pour les ministres de l'Education africains à Istanbul en avril 2009, à l'occasion de la Consultation mondiale du Réseau inter-agences pour l'éducation d'urgence (INEE).

En septembre 2009, la première réunion du PQIP sur l'éducation pour la paix a été organisée et financée par l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique en collaboration avec le ministère de l'Education du Kenya. Le thème de l'atelier était : «L'éducation comme facteur de paix : intégration et partenariat».

Depuis lors, le PQIP sur l'éducation pour la paix a consolidé sa coordination et élaboré un plan stratégique qui s'inscrit dans la stratégie plus large de l'ADEA.

La vision du PQIP sur l'éducation pour la paix

S'appuyant sur le Communiqué de Mombasa, la vision du PQIP sur l'éducation pour la paix est que les systèmes éducatifs servent d'instruments principaux pour cultiver les valeurs, les attitudes, les connaissances et les compétences nécessaires à la paix et au développement durables de l'Afrique.

La mission du PQIP sur l'éducation pour la paix

Servir de catalyseur au dialogue et aux partenariats intra-africains en favorisant le dialogue inter-pays et en articulant des politiques et des stratégies de mise en œuvre de l'éducation pour la paix au sein et par le biais des systèmes éducatifs à travers des partenariats avec les parties prenantes basés sur les besoins, innovants, réactifs et stratégiques, et contribuer ainsi à offrir une éducation de qualité en Afrique.

Les objectifs du PQIP sur l'éducation pour la paix

Le PQIP sur l'éducation pour la paix, par le biais de son programme centré sur les échanges et le dialogue intra-africains, vise à :

  • Plaider en faveur de la construction de la paix pour le développement durable par le biais du secteur éducatif.
  • Permettre la formulation, la consolidation et la mise en œuvre de politiques et de stratégies d'éducation pour la paix.
  • Assurer la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des programmes d'éducation pour la paix.
  • Renforcer les capacités en matière d'éducation pour la paix à tous les niveaux.
  • Favoriser les partenariats et les collaborations stratégiques interdisciplinaires, interrégionaux et multisectoriels avec les différentes parties prenantes.
  • Eclairer la formulation des politiques et les interventions stratégiques basées sur la production et le développement des connaissances à travers une recherche efficace.
  • Promouvoir l'éducation pour la paix par le biais d'une stratégie efficace de communication et de diffusion.

Que fait le PQIP sur l'éducation pour la paix ?

Ces dernières années, de nombreuses régions d'Afrique ont été le théâtre de guerres et de conflits internes ou externes. En plus des nombreuses morts liées aux conflits, on compte plus de neuf millions de réfugiés, et un nombre encore plus important de personnes déplacées à l'intérieur de leur pays, à la recherche d'abris et de soutien. L'effondrement social, l'instabilité politique et la pauvreté endémique ne sont pas seulement les conséquences des conflits et de la fragilité : elles y contribuent aussi souvent. 

Il est par conséquent urgent d'apporter sur le continent africain un soutien et des soins aux personnes vulnérables, déplacées et marginalisées et de contribuer à l'apaisement et à la transformation en mettant fin au cycle interminable de la violence et de la vengeance. L'éducation peut et doit jouer un rôle dans ce processus vital.

La mise en œuvre de programmes éducatifs en faveur de la paix dans le contexte africain, en particulier dans les pays qui ont été affectés par la guerre, peut être d'une grande utilité pour le développement et la stabilité. Ils peuvent aussi servir de mesures préventives contre un conflit, une guerre ou une crise politique éventuels.

L'éducation pour la paix n'est pas seulement un moyen de répondre au conflit et à la violence ; c'est aussi une mesure proactive pour construire et maintenir la paix. Reconnaissant le pouvoir de transformation de l'éducation, l'ADEA et ses partenaires cherchent, par la création du PQIP sur l'éducation pour la paix, à jouer un rôle central dans la promotion du dialogue politique, de la formulation des politiques et des pratiques efficaces favorisant l'existence de sociétés plus pacifiques dans le but d'exercer une influence sur ces questions et d'éviter qu'elles ne se produisent.

On anticipe que le pôle de qualité inter-pays sur l'éducation pour la paix jouera un rôle dans la conduite du dialogue et des initiatives relatives à l'éducation sur la paix sur le continent africain. Il est par conséquent essentiel d'élaborer une vision holistique qui sera accompagnée d'un programme d'intervention réalisable, ne se limitant pas simplement au curriculum, mais incluant également les aspects concernant l'éducation pour la paix dans les politiques et la gouvernance éducatives.

Afin de progresser vers la réalisation de certains de ces objectifs, il est proposé que le PQIP entreprenne les activités suivantes :

  1. Des activités de dialogue politique suivies par les ministres de l'Education de pays en situation de conflit et de crise et d'autres parties prenantes et partenaires pertinents ;
  2. La recherche, l'analyse, la documentation et la diffusion de publications et de ressources axés vers une plus grande compréhension, la production de connaissances et la promotion des pratiques prometteuses pour la construction de la paix au sein et par le biais de l'éducation ;
  3. Des initiatives de renforcement des capacités à l'aide de publications et de ressources conçues comme des outils de promotion des idées et du développement des compétences en vue de la mise en œuvre efficace des politiques et des pratiques d'éducation pour la paix ;
  4. La facilitation des échanges intra-africains de l'expertise dans le domaine de l'éducation pour la paix, afin de construire un réseau d'acteurs venant de pays en situation de conflit en Afrique, incluant les ministres de l'Education, disposant d'une expertise en matière d'éducation pour la paix ;
  5. Consulter largement et attirer les acteurs de la société civile dans les processus de dialogue politique, les initiatives de développement des capacités et le réseau intra-africain afin de s'assurer que l'écart entre la politique et l'expérience sur le terrain est abordé.

Le PQIP sur l'éducation pour la paix reconnaît l'éducation pour la paix comme une mesure proactive et préventive aux conflits et à la violence dans la société. C'est un moyen de transformer la société et de garantir la construction de sociétés pacifiques ayant des perspectives bien plus grandes de le rester.

Le PQIP sur l'éducation pour la paix concentrera ses efforts là où les besoins sont les plus grands (par exemple, les pays en situation de conflit ou les Etats fragiles), mais il a l'ambition plus large d'inclure d'autres pays du continent, car il reconnaît que la promotion de la paix et du développement est aussi un moyen de prévenir les conflits et les crises.

Comment contacter le PQIP-EP

Leadership 

Ministry of Education, Science and Technology 
P.O. Box 30040-00100
Nairobi, Kenya 
Tel:  +254 20 22 10163 / 22 400 89 
Fax: + 254 20 2210163 / 2100 63 
Email: minister@education.go.ke

Point focal du ministère

Ms. Mary KANGETHE 
Senior Education Officer 
Ministry of Education, Science and Technology 
P.O. Box 30040-00100
Nairobi, Kenya 
Tel: +254 72 470 40 16 
Fax: +254 224 060 11 
Email: kangethe1234@gmail.com