Albert Nsengiyumva

Secrétaire exécutif
M. Nsengiyumva apporte avec lui plus de 20 années d’expérience dans les domaines de l’éducation, du développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), ainsi que des technologies de l’information et de la communication (TIC) aux niveaux continental et international. Au cours des deux dernières années, il a servi en qualité de conseiller principal auprès de Digital Opportunity Trust (DOT) en soutenant la nouvelle initiative dénommée Digital Ambassador Program (DAP) dirigée par le ministère rwandais des Technologies de l’Information et de la Communication (MiTEC) et le Forum économique mondial (WEF). Il a été membre du gouvernement rwandais de 2011 à 2015 en qualité de Ministre de l’Infrastructure (2011-2013) et Ministre d’État chargé de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) au ministère de l’Éducation (2013-2015). Avant de rejoindre le gouvernement, M. Nsengiyumva a respectivement servi à l’Université nationale du Rwanda en qualité de Directeur du Centre des TIC, de Coordinateur des TIC au service de l’éducation au ministère de l’Éducation, puis en qualité de Directeur général de l’Autorité de perfectionnement du personnel (WDA). Depuis 2001, M. Nsengiyumva travaille en qualité de chercheur et de consultant indépendant pour diverses organisations internationales et bilatérales de développement, notamment dans les domaines de la politique et de la réglementation des TIC, de l’utilisation des TIC pour l’amélioration de l’accès et la qualité de l’éducation ainsi que du développement des compétences techniques et professionnelles. Il a acquis une vaste expertise en recherche sur les TIC en travaillant, entre autres, en collaboration avec l’Université d’État de Washington dans le cadre du Réseau pour le renforcement des capacités en matière de politique et de réglementation des TIC (NetTel) et avec le Centre de liaison de l’Université de Witwatersrand en Afrique du Sud dans le cadre du réseau Recherche TIC Afrique (RIA). M. Nsengiyumva est diplômé de l’Institut supérieur d’électronique et d’automatisation de Liège (Belgique) plus connu sous le nom de Saint-Laurent et s’est spécialisé en automatisation industrielle, puis en réseaux informatiques et systèmes d’information. Il parle couramment l’anglais, le français, le kinyarwanda et le swahili.