L'ADEA et ses partenaires renforcent les capacités de leadership en éducation et développement de la petite enfance en Afrique

Photo de groupe prise lors du premier atelier de renforcement des capacités de leadership sur l’éducation et le développement la petite enfance (EDPE) qui a eu lieu du 24 au 26 juin 2019 à Flic-en-Flac (Maurice) | Crédit photo : PQIP-DPE de l’ADEA

Abidjan (Côte d'Ivoire), 8 juillet 2019. Le Pôle de qualité inter-pays sur le développement de la petite enfance (PQIP-DPE) de l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) a organisé le premier atelier de renforcement des capacités de leadership surl’éducation et le développement la petite enfance (EDPE) visant à contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie continentale d'éducation pour l'Afrique 2016-2025 (CESA 16-25) et au renforcement du développement de la politique sur l’EDPE.

L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) ont soutenu l'atelier organisé du 24 au 26 juin 2019 à Flic-en-Flac (Maurice), en collaboration avec le ministèrede l'Éducation et des Ressources humaines,de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique de Maurice, la Commission de l'Union africaine (CUA) et le Réseau africain pour la petite enfance (AfECN).

La réunion avait pour thème « En route vers l’horizon 2030 et contribuer à l’atteinte de l’Agenda 2063 pour l'Afrique », avec la participation d'environ 60 experts sur le développement de la petite enfance issus des ministères africains de l'éducation, des partenaires de la coopération pour le développement, des universités, des organisations de la société civile ainsi que des représentants des communautés économiques régionales (CER).

À cette fin, l’approche participative au cours de l’atelier de trois jours a généré d’intenses discussions autour de trois mécanismes clés d’appui politique, à savoir le développement et la formation de la main-d’œuvre sur la petite enfance, l’institutionnalisation d’un système EDPE fondé sur des données pour mesurer l’apprentissage précoce et un programme de leadership en ligne pour diplômés EDPE dans le cadre du renforcement durable des capacités. Un cadre d'action pour la mise en œuvre effective de programmes de DPE de qualité, ainsi que le renforcement des réseaux de praticiens menant à la création d'une communauté d'apprentissage professionnel en DPE font également partie des résultats escomptés de l'atelier.En guise de suivi, les participants se sont engagés à poursuivre les travaux sur le développement d’outils qui seront proposés aux pays après la validation. Parmi ceux-ci, le suivi de la mise en œuvre de programmes EDPE de qualité et de l'utilisation par les pays de l'outil du Consortium sur les données pré-primaires et la mesure en Afrique (CDMDA), conçu pour renforcer les connaissances et la capacité des systèmes intégrés de données basées sur la petite enfance destinés à améliorer la qualité, la force de travail et les rendements des enfants.

Dans son allocution d'ouverture, Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l'ADEA, a souligné le rôle central du DPE et de la mise en œuvre du Plan stratégique de l'ADEA 2018-2022 en tant que moyen pour appuyer les pays membres pour à transformer leurs systèmes d'éducation et de formation. Il a également exprimé le ferme attachement de l'ADEA aux résultats de la réunion.

S.E.Mme Leela Devi Dookun Luchoomun, ministre de l'Éducation et des Ressources humaines, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Maurice, a souligné l'importance du CESA 16-25 en tant que levier puissant pour faire avancer le programme de DPE. En outre, elle a décrit l'évolution du PQIP-DPE depuis son lancement officiel à Kigali en 2015 jusqu'à la coprésidence du groupe CESA-EDPE de l'Union africaine en 2018. Elle a conclu son discours en « exhortant les participants à proposer des outils et des normes qui aideront les pays membres à poursuivre leur processus de mise en œuvre au niveau national et en élaborant un cadre régional pouvant être largement diffusé en Afrique''.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

  • Maya Soonarane, Coordinatrice du PQIP-DPE de l’ADEA, tél.: (+230) 601 5224; courrier électronique : [email protected]

Contact avec les médias : 

  • Stefano De Cupis, Chargé supérieur de communication, ADEA, tél. : (+225) 2026 4261, courriel électronique : [email protected]
 

 

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue sur les politiques. C’est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l’éducation, de la science et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l’éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org