L'ADEA participe à une réunion de l'UA relative à la position africaine commune (PAC) de l'Agenda post 2015

L'ADEA a participé à un Forum régional sur l’élaboration d’un cadre relatif à la mise en eouvre de la Position commune africaine (PAC) de l’Agenda de développement Post 2015. La réunion s’est achevée à Addis-Abeba  le 23 août 2014. Organisée par la Commission de l’Union africaine (CUA), du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), de la Banque africaine de développement (BAD), et de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), le Forum a réuni plus de 100 experts et représentants de gouvernements, d’organisations intergouvernementales et non-gouvernementales, des Nations unies, d’organisations de la société civile, du secteur privé, et du Parlement africain. L’ADEA était représentée par le coordinateur de son Groupe de travail sur la communication pour l’éducation et le développement (GT COMED), M. Lawxalley Cole.

Un grand nombre d’intervenants et de participants ont mis l’accent sur les mécanismes de coordination régionale et sous-régionale (MCR et MCSR), les mandats institutionnels, l’interface entre les mécanismes régionaux et sous-régionaux, et les mécanismes actuels de coordination régionale. Un grand nombre d’experts ont insisté sur la nécessité pour les pays de mettre en place des mécanismes visant à assurer une responsabilisation. L’accent a également été mis sur l’intégration du concept de responsabilisation dans les audits financiers et de gestion, les revues périodiques des programmes et l’évaluation des projets. Il a également été indiqué que la responsabilisation devrait permettre de minimiser l’abus de pouvoir, la corruption et le gaspillage des ressources, et assurer la maximisation de l’impact et de la rentabilité. Nombres d’experts se sont également exprimés sur des questions telles que l’obligation de rendre des comptes, la force exécutoire et la mise en place de sanctions.

Dans son intervention, le représentant de l’ADEA a insisté sur le rôle des médias et de la communication dans le cadre de l’agenda du développement Post 2015. L’assemblée générale a convenu qu’il s’agit d’un domaine qui exigera une étude approfondie et a instamment demandé à l’ADEA de travailler dans les mois à venir avec la CUA et la CEA sur cette question pour faire avancer la PAC.

Pour plus d'informations, contactez Lawalley Cole, Coordonnateur, Groupe de travail de l'ADEA sur la communication pour l'éducation et le développement (GTCOMED); [email protected]