La Commission Statistique pour l’Afrique et le Comité des Bureaux nationaux des statistiques se réunissent à Tunis

Le GTGEAP de l’ADEA a participé à la première session conjointe du Comité des directeurs généraux des Bureaux nationaux des statistiques (CoDG) et de la Commission statistique pour l’Afrique (StatCom-Africa).

Cette conférence s’est tenue le 10 décembre 2014 à Tunis, Tunisie à laquelle ont assisté plus de 300 délégués de 46 Etats membres, plus de 20 partenaires et deux Communautés économiques régionales (CER). Elle était organisée et financée conjointement par la Commission de l’Union Africaine (CUA), la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), et le Bureau national tunisien des statistiques. Elle portait essentiellement sur : (i) l’état du développement de la statistique dans différents domaines spécialisés; (ii) les efforts déployés par les organisations sous-régionales, régionales et internationales ainsi que les partenaires du développement dans le développement statistique sur le continent ; (iii) la définition de modalités pour la coordination des activités de renforcement des capacités en cours sur le continent.

Le GTGEAP de l’ADEA qui faisait partie du comité de rédaction des trois sessions, a préparé un rapport et une présentation  du groupe technique spécialisé (GTS)  sur la technologie,  la science et l’éducation qui a été présenté par le Nigéria.  Le rapport est  axé sur des dispositions continentales et institutionnelles ; les bases de données statistiques de l’éducation et les mécanismes de suivi de pilotage ; le rapport statistique sur l’éducation et le renforcement des capacités ; les défis statistiques auxquels est confronté le secteur et les recommandations aux directeurs généraux. Les recommandations de l’agence du NEPAD comme entre autres l’inclusion de la technologie, de la science et de l’innovation dans le rapport ont été appuyées par le Nigéria et adoptées par les participants à la conférence.

Le statut, les défis et la voie vers l’avant pour la Charte africaine des statistiques, l’Institut de l’Union africaine pour les statistiques et le Centre panafricain de formation aux statistiques ont été mis en exergue par la division des statistiques de la CUA.

Le GTGEAP  a également assisté à une réunion de deux jours du groupe d’experts (RGE) sur l’utilisation de dispositifs mobiles pour la collecte de données, au cours de laquelle plusieurs présentations ont été faites par 10 Etats membres et trois partenaires expliquant l’état de l’utilisation des dispositifs mobiles pour collecter des données. Il a été souligné  que pour mener l’agenda de la révolution des données en Afrique il est nécessaire de fournir des installations qui permettront à un statisticien moyen de collecter toutes les statistiques nécessaires ce qui donne aux rares statisticiens disponibles plus de temps pour se concentrer sur l’analyse, le pilotage et les mécanismes de contrôle qualité. Le GTGEAP  a également assisté à la séance sur l’autoroute de l’information africaine et à une discussion du panel sur la révolution des données.

Les réunions ont été l'occasion pour le GTGEAP d’organiser une réunion parallèle sur le portail de données de l’UA. La réunion a été suivie par la Division éducation et statistiques de l’UA, le NEPAD et le GTGEAP. Elle a abouti à un accord sur la nécessité d’un portail commun sur l’éducation, la science et la technologie, et la nécessité d’une réunion technique sur cette nouvelle plate-forme. 

Le gouvernement tunisien a informé les participants à la réunion qu’il assumerait les coûts associés à l’Institut pour les statistiques pendant trois ans. Il a été recommandé que le contenu des documents pour l’Institut pour les  Statistiques  et le Centre panafricain de formation statistique fasse l’objet d’une revue détaillée et soit finalisé sur la base des commentaires reçus, afin d’être  présenté par la suite au Sommet des chefs d’État qui se tiendra en mars 2015.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Angela Arnott, Coordinatrice par Intérim du GTGEAP, [email protected]  ou Brighton Mutasa, Statisticien du GTGEAP, [email protected]