La consultation de la région Afrique sur le DPE confiée au GTDPE afin d'informer l'élaboration de l'agenda Post 2015

Le  Groupe de travail sur le développement de la petite enfance (GTDPE)  a  été chargé de coordonner la consultation de la région Afrique pour l’inscription du DPE comme priorité dans l’agenda de développement Post 2015.  Il travaille actuellement  à la désagrégation de l’objectif proposé pour DPE Post 2015 dans la matrice des indicateurs.

Le GTDPE et le Pôle de qualité de l’ADEA sur le DPE  organiserons également une réunion de dialogue politique de haut niveau qui aura pour objectif d’aboutir à un document de position sur le DPE. La réunion doit se tenir avant la session sur l’agenda Post 2015 qui aura lieu qui aura lieu à New York au mois de septembre.
 
Un document-argumentaire volumineux pour l’inscription du DPE dans l’agenda Post 2015  est issu de la réunion de haut niveau qui s’est tenue le 28 février 2014 à New York.  La réunion avait pour objet la contribution des  femmes, des jeunes et de la société civile dans l’agenda Post 2015

Les  questions clés du document sont les suivantes :

•    Quels sont les  offres de services, les politiques et les mesures que l’on peut préconiser et présenter aux responsables de haut niveau dans le cadre du Post 2015 pour remédier à la pauvreté des enfants à travers le monde et son impact  sur leur survie, leur croissance et leur développement ?
Les réponses variées à cette question tournent autour du développement durable, la santé y compris le VIH/SIDA, la violence et l’exploitation des enfants, et l’investissement durant les premières années de l’enfant.

•    Comment les États membres peuvent-ils prendre en compte les voix et les priorités des enfants marginalisés dans la conception et la mise en œuvre du nouvel agenda Post 2015?

La réponse à cette question demeure le dialogue car les enfants sont les exclus des grands débats internationaux. Il est donc temps de faire le plaidoyer pour plus de justice et de droit pour les  enfants et d’accorder une plus grande attention aux personnes qui en sont responsables, à savoir le personnel soignant, les  assistantes maternelle et  les familles.

Pour plus d’informations, contacter Rokhaya Diawara, coordonnatrice du GTDPE, e-mail : [email protected]