Réunions de la Task force internationale sur les enseignants pour l’EPT axées sur les enseignants dans l’agenda post-2015

Les enseignants étaient au centre des réunions suivantes qui ont eu lieu à Rabat, Maroc, 16-19 Décembre, 2015: 

  • Le septième Forum international de dialogue politique de la Task force internationale sur les enseignants pour l’EPT; 
  • Un atelier pour valider un guide pour le développement d’une politique nationale de l’enseignant ;
  • Une réunion d’experts pour lancer l’initiative sur « la gestion des enseignants dans les états fragiles ». 

Les réunions étaient organisées par la Task force internationale de l’Unesco sur les enseignants pour l’EPT  et le ministère de l’éducation nationale  et de la formation professionnelle du Royaume du Maroc. 

Le Forum de dialogue politique avait pour thème « Les enseignants dans l’agenda international de l’éducation post-2015 : quelles politiques, pratiques et outils pour les cibles liées aux enseignants ? » C’était un thème approprié à la lumière du Rapport mondial de suivi sur l’EPT 2013/2014 qui reconnaît que persistent des problèmes importants au niveau des enseignants, notamment l’insuffisance d’enseignants, les classes surpeuplées, les contrats précaires et les salaires inadéquats.

Le forum a porté  sur l’Accord de Mascate de mai 2014 qui stipule que l'objectif primordial de l’agenda de l’éducation post-2015 devrait être « d’assurer une éducation de qualité équitable et inclusive pour tous à l’horizon 2030 » et la cible six de l’accord stipulant que « d’ici à 2030, tous les gouvernements feront en sorte que tous les apprenants bénéficient d’enseignants qualifiés, formés professionnellement, motivés et bien encadrés». 

Parmi les thèmes majeurs débattus étaient: les questions de l’inclusion et de l’équité dans les politiques et pratiques ; l’innovation dans la formation de l’enseignant et l’enseignement et sur le statut professionnel des enseignants. 

Les discussions étaient basées sur les expériences et les cadres pratiques de divers pays comme la Finlande, le Sénégal, la Jordanie, le Mexique, le Mozambique, l’Uganda, le Venezuela, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, la RP du Laos, Maurice et le Niger.

L’atelier de validation a passé en revue le guide pour le développement d’une politique nationale de l’enseignant préparé par les entités de l’Unesco. Le guide fournit un cadre pour : 

  • une politique de cadrage basée sur le contexte du pays;
  • les dimensions de la politique de l’enseignant ;
  • développer une politique nationale de l’enseignant ;
  • élaborer un plan de mise en œuvre pour la politique de l’enseignant ; 

Les participants ont interrogé le guide pour voir dans quelle mesure il mettait en lumière les éléments critiques dans le cadrage de la politique des enseignants, notamment les dimensions importantes d’une politique de l’enseignant exhaustive. Les participants à l’atelier ont également examiné dans quelle mesure le guide portait sur les défis de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique.

La réunion d’experts du 19 décembre sur la gestion des enseignants dans les Etats fragiles a examiné le sens « d’Etats fragiles ». Les participants à la réunion ont essentiellement mis l’accent sur « une approche réaliste et cependant exhaustive, notamment une attention à la gestion de l’enseignant pour prévenir les conflits, la construction et la reconstruction des systèmes de formation des enseignants. » Ceci s’est fait à travers le partage d’expériences de plusieurs pays qui ont connu des soulèvements de diverses sortes comme entre autres le Libéria, la République démocratique du Congo et l’Égypte. 

L’ADEA était représentée par son spécialiste en chef de l’éducation, Hamidou Boukary ; par le coordinateur du Pôle de qualité inter-pays sur l’enseignement des mathématiques et des sciences (PQIP- EMS), Patrick Kogolla ; et par la coordinatrice du Pôle de qualité inter-pays sur l’éducation pour la paix (PQIP – EP) Mary Kangethe. Mme Kangethe a partagé l’expérience du PQIP-EP en matière de travail avec les états fragiles pendant la réunion d’experts.

D’autres informations peuvent être obtenues sur l’URL de la Task force : www.teachersforefa.unesco.org 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Patrick Aluma Kogolla, le Coordinateur du PQIP-EMS, [email protected]