Appel à candidatures : Élaboration d'un cadre stratégique chiffré sur 5 ans (2022-2026) pour le Pôle de qualité inter-pays de l’ADEA sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 10 octobre 2021 à minuit (00h00) GMT à l’adresse [email protected] avec comme objet de l’e-mail « Élaboration d'un cadre stratégique chiffré sur 5 ans pour le PQIP-ESRS de l’ADEA ».

Contexte

Dans un monde caractérisé par une économie fondée essentiellement sur le savoir, le fait de pouvoir disposer des ressources humaines bien formées et hautement qualifiées est le gage d’un développement durable. Il est aujourd’hui établi que l’éducation, en général, et l’enseignement supérieur, en particulier, sont des facteurs déterminants de croissance économique, de création d’emploi, de compétitivité sur le marché mondial, de revitalisation socioculturelle et d’amélioration du niveau de vie des populations. Certains pays asiatiques et d’Amérique latine l’ont bien compris en adoptant des politiques volontaristes dans le domaine de l’éducation, de la formation, de la recherche et de l’innovation, base de leur développement économique et social exemplaire.

Ces pays doivent leur émergence à des investissements efficaces et intelligents qui ont permis la formation, dans des domaines variés, d’une main d’œuvre professionnelle et technique qualifiée capable de faire face aux besoins en matière de développement.

Pour l’Afrique, il s’agit de définir les voies et moyens de se doter d’un enseignement supérieur performant et compétitif, capable de produire des diplômés qualifiés et opérationnels (« employables » et/ou capables de créer des emplois) et de produire des savoirs pertinents et novateurs (recherche et innovation répondant aux besoins de nos sociétés). L’atteinte de ces objectifs passe nécessairement par la création de synergies au niveau de l’enseignement supérieur, des espaces d’harmonisation de la formation à travers une nomenclature unique et la facilitation des échanges scientifiques à l’intérieur des pays comme entre les pays.

C'est dans cette perspective que le pôle de qualité inter-pays sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique (PQIP-ESRS), hébergé par le Sénégal, avec le soutien de l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), a réalisé l'étude de cartographie régionale de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Afrique.

Cette étude de cartographie continental est essentielle au développement du cadre stratégique chiffré sur 5 ans pour le PQIP.  L'étude s'est déroulée dans un contexte marqué par :

  • Les disparités éducatives et institutionnelles au sein de l'enseignement supérieur d'une même zone ;
  • La persistance de la pandémie de Covid-19 qui met à rude épreuve le système éducatif, en particulier l'enseignement supérieur.

Le Cadre aura pour socle les conclusions et les recommandations des rapports régionaux de l’étude cartographique et du Rapport continental sur l’ESRS en Afrique sous-tendus par le Plan stratégique de l’ADEA, les objectifs de développement durable (ODD), la stratégie continentale de l'éducation pour l'Afrique 2016-2025 (CESA 16-25), la stratégie pour la science, la technologie et l'innovation en Afrique STISA-2024 et l'Agenda 2063 : l’Afrique Que Nous Voulons.

Ce cadre stratégique guidera la mise en œuvre des activités et des cadres institutionnels permettant au PQIP ESRS d'encourager l'apprentissage par les pairs et les échanges de connaissances sur les politiques communes au niveau régional et continental au regard des axes prioritaires identifiées dans le rapport de l'étude cartographique.

Résultats attendus découlant du cadre stratégique chiffré sur 5 ans

  • Résultat 1 :    Mise en place d’une coalition de pays pour surmonter les principaux défis de l'enseignement supérieur : gouvernance, financement, formation, employabilité, résilience face aux catastrophes (enseignement à distance), recherche.
  • Résultat 2 :    Renforcement des capacités pour la politique, la planification, la gestion, la coordination et la prestation d'un enseignement supérieur de qualité.
  • Résultat 3 :    Renforcement des systèmes d'assurance qualité et mise aux standards internationaux afin d'améliorer la qualité de l'enseignement supérieur.
  • Résultat 4 :    Instauration d’un dialogue régulier entre les ministères africains de l'enseignement supérieur et de la recherche pour partager des expériences, des connaissances et des solutions innovantes en matière d'enseignement et de recherche.
  • Résultat 5 :    Mise en œuvre d'une stratégie robuste de mobilisation des partenariats pour le PQIP-ESRS.

Le Pôle de qualité inter pays sur l’enseignement supérieur et la recherche scientifique (PQIP-ESRS)

Le PQIP-ESRS est une plateforme d'apprentissage par les pairs et d'échange de connaissances entre les ministres africains de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation, et du renforcement des capacités des programmes d'enseignement supérieur.

Le PQIP rassemble ainsi des représentants (points focaux) des ministères de différents pays afin de traiter des questions définies comme priorités nationales déjà comprises dans les programmes et plans actuels. Les pays forment un réseau de discussion et de partage portant sur les enjeux rencontrés et les solutions expérimentées.

Les PQIP adoptent ainsi une approche conjointe en matière de résolution de problèmes, pour lesquels ils sont soutenus par une ou plusieurs institutions spécialisées nationales et / ou régionales alliées à un partenaire stratégique ou d’une institution internationale spécialisée.

Objet de la mission

Objectif général

L'objectif principal de cette mission est de développer un cadre stratégique chiffré sur 5 ans qui fournira un mécanisme de coordination, une formulation de politiques, une facilitation et une gestion des institutions d'enseignement supérieur et de recherche pour le PQIP.

L'analyse des politiques en matière de ESRS doit se faire au niveau des groupes de réflexion stratégiques, ou selon les axes prioritaires définis au niveau continental ou régional. La stratégie permettra également d'améliorer le renforcement des capacités et le partage des connaissances entre les pays africains, compte tenu de leurs contextes locaux.

Objectifs spécifiques

Cette mission marque la fin de la phase de cartographie de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Afrique. Elle prépare la contribution du PQIP-ESRS dans la mise en œuvre de la stratégie continentale sur l’ESRS.

Sous la supervision du PQIP ESRS et le Secrétariat d’ADEA, le consultant assurera les fonctions suivantes :

  • Développer un cadre stratégique continental basé sur les études de cartographie de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans les cinq communautés économiques régionales (CER) de l'Union africaine, qui guidera le travail du PQIP-ESRS pour les cinq (5) prochaines années, pour aider les ministères de l'enseignement supérieur et/ou de la recherche et de l'innovation à mettre en œuvre des politiques et des stratégies pour un enseignement supérieur et une recherche scientifique efficaces et innovantes en Afrique ;
  • Élaborer un plan d'action chiffré des activités prioritaires pour 2022-2026, soutenu par le cadre stratégique ci-dessus, tels que la facilitation par l'apprentissage par les pairs et l'échange de connaissances pour que les pays soient à l’avant-garde du développement professionnel dans l'enseignement supérieur et la recherche scientifique.

Résultats escomptés et calendrier

Le consultant devrait produire les résultats suivants en respectant les délais spécifiés :

  • Un rapport initial (résumant la revue de la littérature, la méthodologie, les outils et le plan de travail) du cadre stratégique chiffré de 5 ans pour le PQIP-ESRS, devra être soumis à l'ADEA quinze (15) jours après la signature du contrat ;
  • La disponibilité d'une première version du Cadre stratégique chiffré sur 5 ans pour l'enseignement supérieur et la recherche scientifique en Afrique dans les trente (30) jours suivant la présentation du rapport initial. Le projet sera présenté au PQIP-ESRS, au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Sénégal et au secrétariat de l'ADEA pour discussion ;
  • Le projet révisé du cadre stratégique chiffré sur 5 ans pour l'enseignement supérieur et la recherche scientifique sera présenté et validé par les experts et les partenaires de l’ESRS quinze (15) jours après la soumission du rapport initial ;
  • Le consultant soumettra la version finale du cadre stratégique chiffré sur 5 ans, 7 jours après l'atelier de validation, au PQIP-ESRS et au Secrétariat de l'ADEA en tenant compte des contributions et des commentaires reçus pendant l'atelier de validation ;
  • Le consultant soumettra également une Présentation PowerPoint du cadre stratégique chiffré sur 5 ans.

Profil du personnel/Expert

Diplômes et compétences

  • Enseignant du supérieur ou chercheur intervenant dans le management, l’élaboration de politiques ou autres domaines pertinents connexes de l’enseignement supérieur ;
  • Connaissances et au moins dix (10) ans d'expérience professionnelle générale dans le développement de systèmes de management et de gestion de l’enseignement supérieur dans divers pays et contextes, en collaboration avec différentes parties prenantes du secteur de l'enseignement supérieur ;
  • Les candidats doivent être titulaires d'un master ou d'un doctorat ou d'un diplôme équivalent, faire preuve d'une expérience pertinente en matière de recherche et de publication, et avoir une expérience de la gestion et de la coordination de projets de recherche.

Expérience professionnelle spécifique des systèmes d’enseignement supérieur

  • Expérience avérée pertinente avec les institutions du secteur public ou privé en matière de réformes des systèmes éducatifs, de gestion stratégique, d'évaluation et d'analyse ;
  • Expérience pertinente avérée dans la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de programmes de réforme du secteur de l'enseignement supérieur, impliquant plusieurs sous-secteurs, dans les pays en développement ;
  • Expérience professionnelle avérée dans la mise en œuvre de programmes et de projets pertinents en rapports avec l’éducation ;
  • Bonne compréhension des principaux concepts liés aux initiatives de réforme en cours dans l'enseignement supérieur en Afrique : politiques, environnement juridique et réglementaire et structure organisationnelle et de gestion du système ;
  • Connaissance et expérience dans le domaine de la conception, de l'évaluation et du renforcement de la coordination/gestion/élaboration de cadres stratégiques dans l'enseignement supérieur en Afrique.

Compétences générales et linguistiques

  • Capacité à traiter avec les décideurs et les hauts fonctionnaires ;
  • Capacité démontrée à synthétiser les problèmes et à élaborer des documents stratégiques sur l’enseignement supérieur ;
  • Excellente maîtrise de l'anglais ou du français écrit et parlé, avec une connaissance pratique de l'autre langue.

Capacité à travailler de façon autonome, ainsi qu'en équipe :

  • Solides compétences en résolution de problèmes et attitude positive ;
  • Excellentes capacités de communication et d'analyse ;
  • Une expérience de travail dans les systèmes d’enseignement supérieur au Sénégal et dans d'autres pays africains est un atout supplémentaire.

Exigences / Appel à Candidatures

Titre du poste

Consultant(e) pour l’élaboration d'un cadre stratégique chiffré sur 5 ans (2022-2026) pour ADEA sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique

Durée

Trois (3) mois

Lieu

Télétravail

Date de l’appel à candidature

21 septembre 2021

Date limite pour la soumission des candidatures

10 octobre 2021

Mission

Soumettre une proposition technique d’un Cadre stratégique chiffré sur 5 ans sur l’enseignement supérieur et la recherche scientifique en Afrique

Pour toute précision

[email protected]

Les candidats intéressés doivent soumettre les éléments suivants :

  • CV du consultant et échantillons de mission similaire (pas plus de 5 ans) ;
  • Un document d’orientation (maximum 5) sur l'analyse des politiques sur l’enseignement supérieur et les fonctions de recherche, résumant leur compréhension du mandat, les méthodes utilisées, en soulignant les meilleures pratiques, les défis, les opportunités et les domaines d'intérêt pour la stratégie ;
  • Un projet de plan et un calendrier pour la réalisation de l'étude ;
  • Proposition financière avec un budget pour les tâches à accomplir.

 

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 10 octobre 2021 à minuit (00h00) GMT à l’adresse [email protected] avec comme objet de l’e-mail « Élaboration d'un cadre stratégique chiffré sur 5 ans pour le PQIP-ESRS de l’ADEA ».

 

En raison du grand nombre de candidatures, seuls les candidats sélectionnés seront contactés par courrier électronique. Veuillez ne pas contacter l’ADEA ou les membres du personnel pour vous renseigner sur l’état d’avancement de votre acte de candidature.