L'ADEA et l'USAID organisent un atelier de haut niveau sur les politiques nationales du livre et de la lecture en Afrique dans le cadre de l'Alliance mondiale du livre

Abidjan (Côte d'Ivoire) 14 juin 2019 - L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), en étroite collaboration avec le ministère de l'Éducation nationale du Kenya, la Commission de l’Union africaine et avec l’appui de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) organise un atelier de haut niveau sur les politiques nationales du livre et de la lecture (PNLL) en Afrique afin de promouvoir une éducation de qualité pour le développement national. L’atelier, organisé sous les auspices de la section Livres et Matériels éducatifs (LME) du Pôle de qualité inter-pays sur l'enseignement et l'apprentissage (PQIP-EA) de l’ADEA, aura lieu au Parkinn by Radisson Hotel à Westlands, à Nairobi, Kenya, du 17 au 19 juin 2019.

Cette réunion stratégique s'inscrit dans le cadre d’un partenariat à long terme entre l'ADEA et l’USAID, soutenue par l’Alliance mondiale du livre (AML). Cet évènement est l'aboutissement d'une série d'activités qui ont été bâties grâce au plan d'action développé par l'ADEA et l'USAID en janvier 2018.

L'objectif de cet atelier est de créer une synergie entre les praticiens, les gouvernements, les partenaires techniques et financiers et les parties prenantes de la chaine du livre afin de travailler ensemble et de mettre en œuvre leurs politiques nationales du livre et de la lecture avec un accent sur les langues nationales et afin de promouvoir une éducation de qualité pour le développement national. 

Les objectifs principaux sont de:

  • Discuter d'une approche harmonisée dans la formulation et la promulgation de politiques nationales du livre.
  • Convenir d’un cadre inclusif pour les politiques nationales du livre et de la lecture.
  • Élaborer un ensemble de principes guides dans la formulation de la politique nationale du livre et de la lecture.
  • Diffuser un cadre pour les politiques nationales du livre.
  • Nommer les champions de la politique du livre pour chaque pays représenté.
  • Lancer le cluster sur la culture de la lecture de la Stratégie continentale d’éducation pour l’Afrique (CESA) proposé par la Commission de l’Union africaine.

Environ 50 participants représentant l'industrie du livre ainsi que des partenaires techniques et financiers de toute l'Afrique se joindront à cet événement qui vise à fournir les principaux résultats suivants:

  • Une compréhension claire du rôle stratégique de l’industrie du livre et du secteur de la lecture publique dans le développement national.
  • Une meilleure compréhension du besoin de politiques nationales du livre et de la lecture (PNLL).
  • Une compréhension concrète de l’importance des livres en langues nationales dans le développement d’un environnement durable pour l’alphabétisation.
  • L’appropriation par les délégués du cadre proposé pour les PNLL.
  • La validation des directives harmonisées pour la formulation des PNLL.

L’Alliance mondiale du livrevise à transformer la production, l’achat et la distribution de livres, en particulier en Afrique et en Asie, afin de s’assurer que les enfants du monde entier disposent de livres et de matériel d’apprentissage essentiels produits dans des langues qu’ils utilisent et comprennent et parmi lesquelles figurent le braille et le langage des signes. De nombreuses études ont montré que les enfants ne disposent pas de supports de lecture dans les langues qu’ils parlent et comprennent, alors que ces derniers sont des outils qui facilitent l’acquisition précoce des compétences en lecture. À cette fin, l’USAID et ses partenaires ont créé cette Alliance en vue de remédier à la rareté de titres en langues africaines, d’améliorer l’efficacité des achats et du financement, ainsi que de renforcer les systèmes de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

L'ADEA collabore activement avec la Commission de l'Unionafricaine et d’autres partenaires au niveau national pour assurer que les pays puissent revisiter et approuver le Cadre continental pour les politiques nationales du livre et de la lecture que les deux institutions ont revu en 2009.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

  • Lily Nyariki, Point focal de la section Livres et Matériels éducatifs  (pays anglophone) du Pôle de qualité inter-pays de l’ADEA sur l’enseignement et l’apprentissage (PQIP-EA) ; tél. : (+254) 733 712117 / (+254) 706 569 707 ; courriel : [email protected][email protected].
  • Aliou Sow, Point focal de la section Livres et Matériels éducatifs (pays francophones) du Pôle de qualité inter-pays de l’ADEA sur l’Enseignement et l’Apprentissage (PQIP-EA) ; tél. : (+224) 622 54 48 26 ; courriel : [email protected]

Contact avec les médias : 

  • Stefano De Cupis, Chargé supérieur de communication, ADEA ; tél. : (+225) 2026 4261 ; courriel : [email protected]

=============================================

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue sur les politiques. C’est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l’éducation, de la science et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l’éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org

À propos de la section LME du PQIP-EA

La section Livres et matériels d’apprentissage (LME) du PQIP-EA de l’ADEA s’est engagée à soutenir les processus propices à la formulation de Politiques nationales du livre adéquates, qui auront pour objectif d’améliorer la disponibilité de matériel éducatif de qualité, ainsi que l’efficacité de l’enseignement et de l’alphabétisation en Afrique subsaharienne. Elle œuvre à la réalisation de cet objectif en sensibilisant les gouvernements, le secteur privé, les organismes de développement et les organisations de la société civile (OSC) à la nécessité d’envisager une approche holistique, à laquelle les partenaires africains devraient être étroitement associés si l’on veut aboutir à des politiques viables du livre. La section LME est l’organe de mise en œuvre de ce projet. 

À propos de l’AML

L’Alliance mondiale du livre est une initiative internationale à laquelle participent de nombreuses parties prenantes qui s’emploient à transformer la production, l’acquisition, la distribution et l’utilisation du livre pour s’assurer qu’aucun enfant ne manque de livre. Elle a pour mission de veiller à ce que les enfants du monde entier disposent de livres et du matériel d’apprentissage dont ils ont besoin pour apprendre à lire et lire pour apprendre. De telles solutions sont nécessaires pour faire face à la crise de l’apprentissage et l’Alliance mondiale du livre joue un rôle moteur dans l’identification et la mise en œuvre de ces solutions.

www.globalbookalliance.org